DUR-DUR BAND INTERNATIONAL

Afro funk

SOMALIE

BIO

Dans les années 80, la capitale somalienne – Mogadiscio – était reconnue comme la perle de l’océan Indien. Un lieu où régnait la liberté, la musique et la vie nocturne. Un paradis pour les groupes africains progressistes comme le Dur Dur Band et son funk africain vibrant de désir. Mogadiscio était une métropole florissante, jusqu’à ce que tout change dans les années 90 avec l’arrivée au pouvoir du dictateur Mohamed Siad Barre et la guerre civile qui s’ensuivit. Sous la pression et la menace de groupes extrémistes, Dur Dur Band est contraint de mettre fin à sa carrière musicale. Pendant des années, des cassettes bootleg car illégales de leur musique ont été échangées de mains en mains.
En 2018, cependant, une réédition mondiale de leurs deux premiers albums voit le jour après que Samy Ben Redjeb – un grand fan et fondateur du célèbre label Analog Africa – ait réussi à mettre la main sur les bandes originales. Les rééditions de «Dur Dur of Somalia – Volume 1 et 2» se sont vendues en un rien de temps. En 2019, le collectif insuffle une nouvelle vie à leur carrière musicale : Dur Dur Band International, comme on l’appelle maintenant, devient ainsi le ralliement de plusieurs des membres fondateurs, mais aussi des musiciens du supergroupe somalien Waaberi et de la chanteuse phénomène Fadumiina Hilowle.

DISCOGRAPHIE

2018 : Dur-Dur Band Of Somalia – album (Analog Africa)